Stratégie digitale

Créer son propre écosystème en ligne : la stratégie digitale

20 octobre, 2020

Ecrit par

Gabriel Cadet

Sous-titre de l'image ici.

Avec ses doigts adhésifs, le gecko a une super stratégie digitale.

Identifier son territoire digital


Développer une stratégie digitale c’est réfléchir en amont pour penser sa présence en ligne. Le mot stratégie est important. Là où l’impatient se jette aveuglément dans la bataille convaincu de sa force, le stratège prend le temps de tout évaluer pour économiser ses moyens. En poussant l’image, la stratégie digitale commence par une évaluation du terrain (quel rôle pour quel média), des possibilités (quels contenus, quels formats), et des moyens (budget, équipe). Il s’agit de se faire une carte du paysage digital, où de plus en plus de plateformes spécialisées et de modes de navigations cohabitent, pour identifier les médias les plus adaptés à vos contenus. Cela permettra entre autre d’éviter les doublons, et encore une fois d’économiser des ressources et du temps.


Créer un écosystème


On peut appliquer à la stratégie digitale, en plus de l’allégorie guerrière, la parabole du chef d’orchestre. Afin d’atteindre des objectifs marketing, les différents médias que vous avez choisis doivent remplir un rôle précis et unique, qui s’harmonise avec les autres. La vidéo, la newsletter, le podcast, ont chacun des avantages spécifiques. La stratégie digitale consiste à les identifier pour répartir le contenu selon l’endroit où il sera mis en valeur. C’est le principe de l’écosystème, où des éléments hétérogènes se complètent et se répondent jusqu’à devenir co-dépendants et inséparables. Les contenus ainsi fixés constituent un support solide pour l’image et la notoriété d’un business.


Faire vivre son dispositif digital


Réduits à l’essentiel et bien placés, les contenus doivent néanmoins continuer à vivre. La stratégie c’est également voir sur le long terme. Exister en ligne ne peut pas se résumer à enchaîner d’épuisantes campagnes coup de poing. C’est un travail de fond, capable de s’adapter aux tendances et à l’actualité tout en restant imperméable à l’imprévu.


Comme partout, la planification et la vision de long terme permettent une économie de temps et de moyens. C’est également à cela que servent l’identification du terrain et l’orchestration des contenus : avoir un coup d’avance, ne pas se laisser déborder, être constant dans sa pertinence. En ayant du contenu en stock on est plus serein le jour où l’on n’a pas le temps de produire. La stratégie digitale en somme est un effort en amont qui permet d’économiser ensuite son temps sur la question de la présence en ligne.

ARTICLES LIÉS